28 Août 2017

Prometheus, feu vert pour le moteur des futurs lanceurs européens

Daniel Neuenschwander, directeur des lanceurs de l’ESA, et Alain Charmeau, directeur d’ArianeGroup (ex-Airbus Safran Launchers), ont officialisé le passage à l’ESA du projet Prometheus le 22 juin 2017 au Bourget.

Le projet Prometheus a pour objectif de diviser par 10 les coûts par rapport à l’actuel moteur Vulcain d’Ariane 5 et 6, pour atteindre un coût unitaire de 1 million d’euros avec une cadence de 50 moteurs par an.

Tous les choix de conception et de production sont pris en compte dès les premières étapes du projet : impression 3D, big data, commandes électriques, maintenance prédictive.

Les performances liées à la modulation de poussée, la masse, la fiabilité sont également évoquées, démontrant que le projet est sur la bonne voie même si le travail à accomplir demeure.

Etant d’abord un projet porté par Arianegroup, Prometheus vient d’être officiellement acquis par l’ESA, qui prend le relais pour le financer et le mettre en oeuvre. Alain Charmeau et Daniel Neuenschwander ont conclu l’accord le 22 Juin 2017 à l’occasion du salon du Bourget. Le CNES assiste l’ESA dans la maîtrise d’ouvrage du moteur Prometheus en assurant notamment le rôle de Technical Officer au sein de l’équipe commune ESA/CNES. 

Les prochains rendez-vous de Prometheus sont les suivants :

            •           Point clé chambre : mi-septembre 2017

            •           Prometheus gate design Key Point 2 : fin novembre 2017

Publié dans :